Mireille Calmel, le bal des louves, T.1 la chambre maudite



Ma rencontre avec ce livre est assez curieuse. J'ai découvert ce livre un soir quand je rentrais chez moi. Il avait été oublié ou jeté  sur la chaussée humide. La pluie commençait déjà à l’endommager sérieusement. Je l'ai ramassé, recueilli et réparé avec beaucoup de soin avant de l'oublier dans ma bibliothèque. Je le ressors aujourd'hui pour Halloctober et j'en suis très heureuse car j'ai bien aimé ma lecture.




Mon résumé...


L'histoire se  déroule en France en plein XVIe siècle. Lorsque l'on pense XVIe siècle, on pense à la Renaissance italienne, à François Ier mais, cette histoire se passe en plein pays auvergnat au mois de décembre sur les terres reculées d'un seigneur malfaisant qui répond au nom de François de Chazeron. Isabeau une belle et jeune femme tente de fuir avec son mari mais, ce seigneur finit par les rattraper, par pendre son époux, la violer et la jeter aux loups. Cependant, Isabeau a survécu, les loups ne l'ont pas dévorée au contraire, elle cohabite avec eux dans la forêt où elle prépare déjà sa vengeance.

Mon avis... 


J'ai beaucoup aimé ce livre qui fait partie d'un duologie. Avec ce premier tome, l'auteur frappe fort et nous place au cœur de l'intrigue. On s'attache à la famille d'Isabeau et on souhaite les voir triompher. Je me suis d'ailleurs beaucoup attaché au personnage d'Albérie qui est pour moi une femme dotée d'un grand courage et d'une grande force. Dans ce tome plein de rebondissements s'offrent au lecteur. Mireille Calmel joue avec nous et avec les personnages au point que cela en devient grisant à la longue. On s'inquiète de la réussite des projets de cette famille car, on découvre très vite qu'au-delà des crimes que Chazeron a perpétrés à l'encontre d'Isabeau, ce seigneur est d'une grande perversion. Je suis aussi fasciné par les loups, je pense que dans une autre vie j'ai dû être une louve et j'ai donc beaucoup aimé le roman. J'ai trouvé que l'intrigue était palpitante et que ce roman avait beaucoup de potentiel. Cependant, je regrette que l'auteur n'ait pas davantage creusé le sujet car au final, elle ne fait qu'effleurer le sujet tel que la peur du loup qui a terrassé la France jusqu'au XVIIIe siècle ou encore de société secrète et de la quête de la pierre philosophale. Mon second regret est les nombreux passages d'étreintes qui sont à mon goût un peu trop nombreux et tout simplement la liaison entre Huc et Antoinette que je n'ai pas apprécié. Outre le fait que cela n'apporte rien au roman, je trouve que cela donne une vision un peu fantasmée des personnes de l'époque et que cela gâche le couple formé par Huc et Albérie. Mise à part ces éléments, j'ai beaucoup aimé les passages liés aux loups et à Loraline ainsi que ceux à Paris. J'ai hâte de me procurer le tome 2 afin de vérifier l'une de mes théories et de connaître le fin mot de l'histoire. 


Ma note: 15/20 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Temps Glaciaires de Fred Vargas

Autopsie, Tome 1: Whitechapel de Kerri Maniscalco

La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia